ESPACE PRO
S'INSCRIRE
Le Mariage de Figaro
L'affaire Dussaert
Le Cas Martin Piche
La Queue du Mickey
Vient de Paraître
Le Roman de Molière
Anquetil Tout Seul
L'histoire d'une Femme
Meilleurs Alliés
Kiki de Montparnasse
En attendant Godot
J'admire l'aisance...
L'emmerdante
Le Monde est beau
 
 
Anquetil Tout Seul    
De Paul Fournel - Mise en scène de Roland Guenoun

"Jacques Anquetil a traversé mon enfance comme une majestueuse caravelle. Son coup de
pédale était un mensonge. Il disait la facilité et la grâce, il disait l'envol et la danse dans un sport
de bûcheron



J’ai choisi d’adapter ce texte au théâtre pour sa beauté rude, la résonnance en moi de la «passion » Anquetil, la puissance évocatrice des courses imaginaires de « Maitre Jacques », l’intemporalité des thèmes abordés, le dopage, l’argent, la gloire, l’amour…

Très vite, la ligne dramaturgique pour transposer le livre au théâtre s’est imposée: comme dans sa vie de champion, comme dans l’image qu’il a pu laisser au public, le personnage d’Anquetil est, tout au long de ce « récit théâtralisé » sur son vélo, dans un effort physique non simulé, pour faire ressentir la réalité de la douleur du champion qui puise dans ses ressources les plus profondes . Il est entouré de sa femme Janine, qui joue de sa beauté, de sa détermination, de sa soumission pour conduire habilement le destin de son champion et le sien et d’une cohorte de personnages qui surgissent du souvenir et de l’imagination d’un troisième personnage, le Narrateur.


Pour exprimer l’étendue et la force de ce livre d’images, les souvenirs réels ou fantasmés, la multiplicité des personnages qui ont entouré Anquetil, j’ai choisi d’ utiliser des projections, d’ images fixes ou animées sur des panneaux écrans qui constituent le décor unique et épuré de ce récit. Ces projections, soutenues par une musique originale, n’interviennent pas en substitution d’un décor, elles participent du style du récit, de son caractère impressionniste, subjectif, en contrepoint onirique de l’effort physique réel du comédien.


Ces options dramaturgiques et esthétiques, placent le spectateur dans un statut de confident et de témoin d’une histoire. On ne lui délivre pas un message, mais on lui donne à voir les épisodes, certains réels d’autres imaginés, d’un parcours de vie unique, en le renvoyant à sa liberté de jugement sur un personnage toujours source d’énigme, et sur son amoralité.

 
Scène et Public, société de production et diffusion de spectacles et d'artistes : théâtre, musique, théâtre musical, jeune public